Tous ensemble pour un monde meilleur

Fraternité Amafisoa

FRATERNITÉ-AMAFISOA

Association Franço-malgache
se prononce Amafissou
SOUTENEZ-NOUS ! 10 rue de Verdun
53100 MAYENNE

CORONAVIRUS

CORNAVIRUS

  • Information du Centre opérationnel du COVID-19 -  MADAGASCAR  (source officielle) - OMS 
  • Informations du 15 mars au 7 août 2020
  • Date 7 août 2020 nombre de tests PCR
    46 301
    Cas confirmés 12 526 nombre de tests Genexpert
    3 323
    En traitement 2 244
    Guéris 10 148 population totale 27 millions
    Cas graves 89
    Décès 134

La population totale de l'île est de 27 249 564 hab. Rappelons que les saisons sont inversées : c'est l'hiver de mai à fin septembre. Il semblerait que la pandémie démarre seulement. Elle est encore dans sa phase ascendante.

Le confinement demandé par période par le Président est probablement inapplicable.  Les « 4 mi » = les sans-abris sont trop nombreux. Ils n’ont pas de logement. Ils vivent au jour le jour. Il y a 2,5 millions d’hab. à Tananarive (Antananarivo).

On dénombre les cas surtout dans les différentes grandes villes dont Antananarivo ( la capitale), Fianarantsoa, Tuléar, Majunga, Tamatave ...

Une aggravation constatée à Tamatave. Depuis le 27 mars jusqu’au 8 juin, la Région Atsinanana a enregistré six cent soixante-sept (667) cas de Covid-19, selon une source auprès du ministère de la Santé publique vérifiée OMS.

Atsinanana était le premier foyer national de la maladie. Les districts de Tamatave I et II sont les plus touchés en termes de nombres de cas.

La capitale Antananarivo voit une recrudence de cas positifs depuis la semaine dernière. Les quartiers de Manjakaray, Anjanahary, d'Andohatapenaka, des 67 Ha, de Soanierana, de Namontana, d'Ampitatafika connaissent de nombreux cas.

Des tests sont effectués grâce à un laboratoire mobile qui permet de recenser les nouveaux cas.

Les structures hospitalières restent, malgré tout, nettement insuffisantes pour ce genre de situation malgré les aides financières de l'extérieur.  Les nouvelles sont très préoccupantes, les conséquences de l’extension de l’épidémie risquent d’être catastrophiques.

Les responsables des Fraternité-Amafisoa sont inquiets, ils suivent les informations chaque jour.

  • LE 26 JUIN 2020 :

JOUR DE FÊTE NATIONALE   peu de festivités en raison de la présence du COVID - 19

  • 29 juin 2020 :

Les hôpitaux de prise en charge des malades du coronavirus à Antananarivo sont saturés avec la montée en flèche des contaminations ces dernières semaines. Comme Fraternité-Amafisoa le craignait, la capacité d’accueil étant limité, ils n’arrivent plus à satisfaire la demande accrue des patients atteints du Covid-19.

  • 6 juillet 2020

C'est surtout à Antananarivo que les hôpitaux et sites de prise en charge du Covid-19 sont saturés. Ils ont atteint leur capacité maximum d’accueil. Hier, dix-sept (17) guérisons ont été annoncées par le CCO-Covid-19. Le nombre de patients guéris reste faible par rapport au nombre de contaminations.

Le nombre des patients développant une forme grave de la maladie tend également à s’accroitre. 34 malades hospitalisés présentent une détresse respiratoire. Ils sont hospitalisés à Befelatanana, à Andohatapenaka, à Antsirabe, à Analankininina, Toamasina et à Morafeno.

de permettre le traitement à domicile pour les personnes contaminés et de leur faire faire leur quatorzaine chez eux. Certes, la solution n’est pas idéale mais cela libère des lits réservés au cas graves.

  • Confinement total décrété dans la Région d'Analamaga

Dans cette région se situe les zones des projets de F-A. La Commune Rurale d'Ambohijanaka et la Commune de Carion.

Commme il a été expliqué plus haut, la grande majorité de la population vit de travaux informels. Il sera impossible d'appliquer de manière efficace le confinement. La grande majorité des personnes est dans la survie.

  • Le projet Carion est de nouveau arrêté pour 15 jours : du 6 au 20 juillet 2020

Avec plus de quatre-cent (400) cas recensés samedi, la région d’Analamanga, la capitale, Antananarivo surtout, est l’épicentre de la maladie actuellement.

Il était prévu un déconfinement pour le 20 juillet prochain. À la vue des résultats, le confinement est prolongé de 15 jours.

  • 31 juillet 2020

Grâce à l’aide internationale, le dépistage de l'infection s’effectue actuellement par 2 méthodes à Madagascar :
- Un test PCR
La détection du SARS-CoV-2 se fonde uniquement sur le recours à un test PCR (réaction en chaîne par polymérase), qui met en évidence ou non de l'ARN (acide ribonucléique = assemblage de ribonucléotides) viral dans un prélèvement nasopharyngé obtenu par écouvillonnage. Ce test permet de préciser si, à un instant T, la personne est porteuse ou non du virus. Les résultats sont obtenus en 24 heures.
Ce test a été conçu pour être utilisé directement par le professionnel de santé, sans passer par un laboratoire d'analyse. Il repose sur les écouvillons nasopharyngiens traditionnels associés à un dispositif d'analyse dit par PCR.
- Un test GeneXpert
Associé à la machine du fournisseur, le test est ainsi capable de donner un résultat plus rapide. Technique qui permet une augmentation de la sensibilité et de la spécificité par rapport à la PCR traditionnelle (double amplification, élimination des contaminations) ainsi qu’un raccourcissement de la procédure.

  • 7 août 2020 : l'attente du déconfinement

Un déconfinement était envisagé début août. Dès qu'il sera décidé et effectif,  F-A vous en informera.

  •  Le projet Carion  : le confinement est donc malheureusement prolongé .  Les travaux ne peuvent pas reprendre pour le moment
  • Espérance de reprise si les conditions le permettent : courant août 2020.

Depuis  plus de 5 mois les chiffres des cas détectés ne cessent de monter.

  • A quand le pic tant attendu ?

Continuez de suivre régulièrement les nouvelles par les journaux locaux avec nous.